Mot du Président

Les responsables de conformité des établissements de crédits et établissements financiers mauritaniens se sont réunis dans le cadre d'un club créé sous l'impulsion de la Banque Centrale de Mauritanie et de l'Association Professionnelle des Banques afin d'harmoniser les politiques et procédures de lutte contre le blanchiment d'argent (l'argent sale), le financement du terrorisme et les sanctions économiques. La création de ce club se justifie par le fait que notre secteur demeure le principal canal par lequel opèrent les auteurs de ces actes illicites et condamnables, actes qui détruisent notre économie.

Notre tâche est rude et elle nécessite une vigilance constante et une coopération sans faille entre nos institutions respectives.

Notre rôle dans nos institutions fait de nous les responsables directes de la mise en place du dispositif AML/FT et sanctions économiques tel qu'il est précisé dans la réglementation de la Banque centrale de Mauritanie ainsi que dans notre charte interbancaire de conformité. Grâce à nos échanges, nos interprétations des textes juridiques et nos analyses, nous alerterons nos hiérarchies et les autorités monétaires sur les insuffisances en la matière et soumettrons à leur attention les recommandations requises pour une meilleure conformité.

Notre club est une première dans la famille bancaire mauritanienne et dans la sous-région, on attend beaucoup de nous, donc nous devons nous donner à fond. Notre réussite fera de nos institutions, des banques nettoyées de tout argent sale, des banques dynamiques évoluant dans un cadre serein qui appliquent ensemble une conformité stricte et harmonisée.

Nous remercions Messieurs le Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie et le Président de L'Association Professionnelle des Banques de Mauritanie de leur encadrement et de leur soutien continu.

Merci de votre attention.

Ahmed vall. A. Mhaiham